Un chat qui tousse n'est pas forcément malade

La toux chez les chats – un danger sous-estimé

La toux est un réflexe de protection provoqué par la stimulation des cellules nerveuses des voies respiratoires. Cependant, la toux est très rare chez les chats et, dans la plupart des cas, elle est associée à des infections qui nécessitent un traitement.

Les brins d’herbe

Dans certains cas, la cause de la toux se trouve dans la gorge. Chez de nombreux chats, ce sont des brins d’herbe qui s’attachent au palais. Ce type de toux est souvent sec et ressemble à une nausée/étouffement. Il est souvent difficile pour l’observateur de distinguer si le chat s’étouffe ou tousse. Ces brins d’herbe peuvent, avec un peu de chance, être avalés lors de la déglutition normale, mais dans certains cas, ils se sont profondément enfoncés dans le palais et ne peuvent pas sortir d’eux-mêmes. 

Les chats montrent une déglutition difficile et une toux avec des bâillements pendant des jours. Une visite chez le vétérinaire est alors nécessaire pour faire enlever le brin d’herbe sous anesthésie.

Mycoplasme

Les maladies sont généralement plus graves lorsque les jeunes chats sont touchés. Les jeunes chats, souvent non vaccinés, sont facilement infectés par les agents pathogènes du rhume des chats. 

Une forme particulière, malheureusement très fréquente, est causée par les mycoplasmes. Elle entraîne une bronchite prolongée et sévère, mais peut également s’étendre à d’autres systèmes organiques. Les chats atteints souffrent d’une toux irritante, qui peut également provoquer de graves quintes de toux accompagnées d’un essoufflement. 

Cette maladie nécessite un traitement antibiotique pendant plusieurs semaines.  Le vétérinaire doit être consulté rapidement avant que d’autres systèmes corporels ne soient affectés.

Vers pulmonaires

Ces dernières années, le nombre de vers pulmonaires a également augmenté chez les chats. La cause peut être une fatigue vermifuge rampante. Les vers sont tués avec des vermifuges courants. La vermifugation doit toujours être effectuée chez les chats qui toussent, surtout si la dernière vermifugation remonte à un certain temps. Il est également possible d’effectuer un test fécal ou sanguin pour détecter ces vers.

La toux du chat est parfois impressionnante

Asthme et bronchite chronique

Quelques chats souffrent d’une forme chronique de bronchite, comparable à l’asthme chez l’homme.  La toux et les crises de détresse respiratoire sont de plus en plus fréquentes. Les races de chats orientaux et les chats siamois ou leurs croisements sont très souvent touchés.  L’écoute des poumons et les examens radiologiques permettent de poser un diagnostic provisoire adéquat. Dans les années précédentes, la bronchoscopie (endoscopie des bronches) faisait partie du diagnostic. Il peut fournir des informations en cas de doute. Cependant, comme le taux de complications de ces procédures est fortement augmenté, notamment chez les chats atteints de bronchite chronique, ce n’est plus une méthode standard et elle n’est utilisée que dans des cas particuliers. 

Irritation

Les maladies du nez ou de la gorge peuvent irriter le larynx au point de provoquer une toux. Une forte sécrétion des sécrétions nasales qui s’écoulent également dans la gorge serait concevable, par exemple. 

Des problèmes cardiaques ?

Les maladies cardiaques, contrairement aux chiens et aux humains, ne provoquent PAS de toux chez les chats. Les chats souffrant d’insuffisance cardiaque ou d’eau dans les poumons présentent une respiration accélérée. Ils peuvent présenter des muqueuses bleues ou s’effondrer à l’excitation ou à l’effort. La toux associée à l’insuffisance cardiaque n’est presque jamais présente chez le chat.