Un chat avec fourrure blanche dors à côté de chaussures

Est-ce qu’un chat peut avoir froid ?

Votre chat est-il très câlin ces jours-ci ? Comme les températures continuent de baisser, votre chat cherchera des sources de chaleur fiables, et vous en faites partie ! (Non pas que vous vous en plaigniez).

Mais à partir de quel moment votre chat est-il trop froid ?

Selon ChatMarche.fr, la température corporelle normale d’un chat se situe entre 37,5° et 39,2° Celsius. Si sa température descend en dessous de 37,2°, votre chat risque de souffrir d’une légère hypothermie. Heureusement, il existe des moyens simples d’aider votre chat à maintenir une température corporelle confortable, même pendant les mois les plus froids.

Si vous vous demandez « Mon chat a-t-il froid ? », voici comment le garder au chaud tout l’hiver.

Comment puis-je savoir que mon chat a froid ?

Comme les chats ont tendance à cacher leur inconfort, vous devrez être particulièrement observateur pour détecter les signes subtils qui indiquent que votre chat a froid.

1. Extrémités froides : Les oreilles, les pattes et le bout de la queue de votre chat sont les premières à perdre de la chaleur. Si ces parties du corps sont froides, votre chat a probablement froid.

2. Il se repose sur des sources de chaleur directes : Si vous surprenez votre chat à se diriger régulièrement vers le radiateur pour sa sieste de midi, vous pouvez être sûr qu’il essaie d’augmenter sa température corporelle.

3. Se mettre en boule : Bien qu’il puisse s’agir d’une des positions habituelles de votre chat pour dormir, c’est parfois un indice qu’il a trop froid. Un chat froid repliera ses pattes et sa queue sous son corps pour conserver sa chaleur.

4. Il veut toujours faire des câlins : Si votre chat est fixé en permanence sur vos genoux, il est juste de dire qu’il essaie de se réchauffer. Les chatons frileux se blottissent les uns contre les autres pour se réchauffer.

A Lire aussi  Pourquoi mon chat bave-t-il ?

Si la température corporelle de votre chat descend en dessous de 30 °C, il présente un risque modéré d’hypothermie. Voici les signes suivants d’hypothermie légère à sévère chez les chats.

Les signes d’hypothermie légère (température corporelle de 30-37°C) chez le chat sont les suivants :

  • Faiblesse
  • Frissons
  • Manque de vivacité d’esprit

Les signes d’hypothermie modérée (température corporelle de 28-30°C) sont les suivants :

  • Raideur musculaire
  • Faible pression sanguine
  • Absence de réaction, état de stupeur
  • Respiration lente et superficielle

Les signes d’hypothermie sévère (moins de 28°F) sont les suivants :

  • Pupilles fixes et dilatées
  • Battements cardiaques inaudibles
  • Difficulté à respirer

L’un de ces symptômes justifie une visite chez le vétérinaire pour un traitement immédiat.

Conseils pour garder un chat au chaud en hiver

Les humains emmitouflés supportent mieux le froid que les chats. Il est donc important de faire attention aux chiffres du thermostat de votre maison. Nous avons des couvertures et des pyjamas en flanelle pour nous tenir au chaud pendant les longues nuits d’hiver. Votre chat ne bénéficie pas d’un tel luxe.

Cela dit, s’ils ont un endroit chaud où se blottir, la plupart des chats supportent bien les températures ambiantes d’une maison – disons 15°C. Si vous avez un chat d’intérieur ou d’extérieur, ou un chat d’extérieur, méfiez-vous des températures inférieures à 7°C. Les chats plus âgés et plus minces peuvent également avoir besoin de températures plus généreuses pour rester confortables.

Voici quelques conseils supplémentaires pour réchauffer votre chat.

1. Offrez une couverture (ou deux ou trois) : La flanelle est la matière la plus douillette dans laquelle un chaton peut se réfugier. Et aussi mignon que cela puisse paraître, ne roulez pas votre chat dans un burrito de couverture. Ils détestent la restriction ! Laissez votre chat disposer la couverture comme il l’entend.

2. Essayez un lit chauffant – Les choix sont nombreux : il existe des lits pour animaux en forme de beignet, des lits semi-fermés, ainsi que des lits pour animaux traditionnels. Un conseil : choisissez un lit chauffant qui ressemble le plus au lit d’origine de votre chat (s’il en a un). Une housse amovible pour un lavage facile est un plus. 

A Lire aussi  Comment choisir son arbre à chat ?

Si votre chat est âgé ou souffre d’arthrite, tenez-en compte lorsque vous achetez un lit. Laissez tomber les lits à bords hauts et optez pour un lit dans lequel il peut grimper facilement.

3. Surélevez le lit de votre chat : Comme la chaleur monte, votre chat aura plus chaud à un niveau plus élevé. Évitez simplement de faire reposer son lit sur quelque chose d’instable.

4. Profitez de l’ensoleillement intérieur : Nous avons tous en tête l’image d’un chat prenant un bain de soleil près d’une fenêtre. Laissez vos rideaux ouverts pendant la journée pour que votre chat puisse profiter de la chaleur supplémentaire.

5. Un temps de jeu supplémentaire : réservez chaque jour du temps pour un jeu interactif avec votre chat. Encouragez votre chat à courir et à sauter. Cela augmentera sa température corporelle et vous aidera à créer un lien entre vous deux.

6. De la nourriture supplémentaire : Les chats brûlent plus de calories en hiver pour rester au chaud, vous pouvez donc assouplir votre politique d’alimentation pendant cette période. Certains vétérinaires pensent même que nous devrions modifier la quantité de nourriture que nous donnons à nos chats en fonction de la saison, en leur donnant moins de nourriture pendant les mois chauds et plus pendant les mois froids, plutôt que de leur donner la même quantité toute l’année.

7. Partagez votre lit : Tant que cela n’interfère pas avec votre propre sommeil, envisagez de laisser votre chat se blottir contre vous dans le lit pour avoir plus de chaleur.

A Lire aussi  À quel âge un chat devient adulte

Comment aider les chats d’extérieur à rester au chaud en hiver

Jusqu’à présent, la plupart de ces conseils concernaient les chats d’intérieur. Mais si vous avez un chat d’intérieur/extérieur ou si vous voulez simplement offrir du réconfort aux chats sauvages de votre région, il y a plusieurs choses que vous pouvez faire.

Deux éléments principaux permettent de garder les chats sauvages au chaud en hiver : l’abri et la nourriture.

Vous pouvez acheter un abri isolé dans une animalerie ou le faire vous-même si vous êtes bricoleur. Assurez-vous que les ouvertures ne sont pas assez grandes pour accueillir d’autres animaux tels que des ratons laveurs, des mouffettes ou des opossums, et un rabat en plastique peut contribuer à maintenir la chaleur à l’intérieur. Les couvertures en foin et en mylar sont les meilleures pour l’isolation – évitez les tissus qui retiennent l’humidité comme les serviettes ou les couvertures de tous les jours.

Placez les abris loin des zones de passage. Essayez de les maintenir à quelques centimètres du sol pour conserver la chaleur et faites ce que vous pouvez pour placer l’ouverture de l’abri contre un pare-vent tel qu’un mur ou une clôture pour réduire le refroidissement éolien.

En ce qui concerne la nourriture, les propriétaires de chats consciencieux peuvent placer de la nourriture en conserve réchauffée à l’extérieur à intervalles réguliers. Cela apprendra aux chats à arriver à l’heure pour un repas chaud. Servez également de la nourriture sèche, car la nourriture en boîte gèle si elle n’est pas consommée immédiatement.

N’oubliez pas l’eau ! Vérifiez régulièrement qu’elle n’a pas gelé.

Mais surtout, n’oubliez pas que si vous avez froid, il est probable que votre chat ait aussi froid. Quelques changements simples suffisent pour le garder en sécurité et au chaud tout l’hiver.

Retour haut de page