Courir avec mon chien

Courir avec votre chien : comment rester en forme avec votre compagnon à quatre pattes

Il y a quelques éléments à prendre en compte lorsque vous souhaitez faire du jogging avec votre chien ! Prenez connaissance des conseils les plus importants maintenant !

Vous êtes motivé pour commencer à faire du jogging régulièrement ou même courir un marathon ? Votre ami à quatre pattes peut vous aider et vous servir de compagnon d’entraînement. Faites des promenades et de longues balades en échange d’un jogging régulier avec votre chien. Ce que vous devez savoir pour faire du jogging avec votre chien en toute sérénité :

À quel âge est-il conseillé de faire du jogging avec un chien ?

Le jogging avec votre chien est possible dès que votre chien a atteint sa taille adulte. Avant cela, la pression serait trop forte pour lui. Dans sa phase de développement, la structure osseuse n’est pas encore complète et ses muscles ne sont pas encore complètement développés. Trop de stress à un jeune âge serait préjudiciable à son développement.

Le temps nécessaire à un chien pour atteindre sa maturité dépend de sa taille et surtout de sa race. Alors que la phase de croissance des petites races de chiens peut être achevée vers sept à dix mois, chez les grandes races de chiens, elle prend au moins un an, parfois même jusqu’à deux ans.

Si vous voulez être sûr à 100%, ne commencez l’entraînement à la course avec votre chien que lorsqu’il a au moins 24 mois ou prenez des précautions supplémentaires en effectuant un contrôle de santé chez le vétérinaire !

Y a-t-il une race de chien adaptée pour courir ?

Les chiens sont faits pour l’exercice. Par conséquent, le jogging est en principe autorisé pour tous les chiens. Cependant, il existe des chiens dont l’anatomie ou le tempérament les rend moins adaptés au jogging que leurs congénères. La quantité d’exercice que votre chien peut tolérer dépend également de certains facteurs. Il s’agit notamment des chiens à pattes très courtes ou des très petites races comme les carlins. Les restrictions peuvent également être dues à la respiration ou au fait d’être très jeune ou très vieux.

Une femme et un chien courent ensemble sur la plage

Combien de temps puis-je faire du jogging avec mon chien ?

La durée du jogging que vous pouvez faire avec votre chien dépend de son âge et aussi de sa morphologie. Même si un chien est autrement vif, qu’il saute partout et court, il doit être clair : Le jogging est également épuisant pour le chien ! Et oui, il peut avoir des muscles endoloris, tout comme vous. Vous pouvez reconnaître cette douleur le jour suivant par les mouvements instables et raides.

Comme pour vous, il est donc conseillé de commencer par un entraînement de familiarisation (par exemple, alterner entre le jogging et la marche pendant 5 minutes et augmenter lentement la durée). 

En outre, l’objectif doit être clair : si une petite course occasionnelle ne nécessite guère d’attention pour les chiens en bonne santé qui aiment l’exercice, les conditions sont totalement différentes si vous effectuez des séances d’entraînement intensives ou prolongées plusieurs fois par semaine en vue de participer à un marathon. Si vous voulez emmener votre chien avec vous, il faut aussi l’entraîner à l’endurance

Attention à ne pas laisser votre motivation et votre esprit sportif prendre le pas sur les besoins de votre chien !

Pour garder un œil sur l’activité de votre chien, la nouvelle application de suivi de l’activité de Tractive aide tous les amis actifs à deux ou quatre pattes. L’application permet de voir facilement combien de minutes votre chien a été actif, combien de calories il a brûlées et s’il se repose suffisamment au cours de la journée.

Quel est le moment idéal pour courir avec son chien ? 

En été, il faut préférer les heures fraîches du matin ou du soir. En effet, les chiens ont moins de glandes sudoripares que les humains et supportent moins bien la chaleur. Il est fortement déconseillé de courir sous un soleil de plomb en raison du risque de coup de chaleur pour les humains et les animaux. Sinon, courez à l’ombre ou dans la forêt lorsque les températures sont moins chaudes. L’hiver et les températures plus fraîches ne sont pas un obstacle pour courir avec votre chien. 

Le jogging avec un chien est considéré comme sûr dans des températures allant de quelques degrés en dessous de zéro à des températures agréables autour de 15°C. L’heure de la journée n’a pas d’importance.

Instructions pour l’exercice : Trois étapes simples pour devenir un bon joggeur de chiens

La marche à pied sans laisse

Tant que votre chiot n’a pas atteint sa pleine maturité, vous avez le temps de pratiquer tous les ordres de base importants. Idéalement, votre lien est si bon qu’il vous relie déjà comme une laisse invisible. Votre chien aime être en contact avec vous et peut facilement résister à toutes les tentations de l’environnement.

Après avoir consolidé la « marche au pied », vous pouvez commencer à pratiquer la « marche à pied » lors de promenades en guise de préparation : Donnez l’ordre convenu sur un ton encourageant, tenez la friandise au-dessus du nez du chien et commencez à marcher sur quelques mètres. Commencez par quelques pas et quelques répétitions. Avec le temps, vous pouvez commencer à marcher quelques centaines de mètres pour que votre chien apprenne à trotter facilement à vos côtés. 

N’oubliez pas : vous ne devez commencer à faire du jogging avec votre chien que lorsqu’il est adulte !

Marche à pied avec une laisse

Votre chien est adulte. Maintenant, vous pouvez commencer. Votre chien a déjà appris à marcher en laisse et écoute vos ordres sans distractions ? C’est génial. Alors rien ne s’oppose à ce qu’on s’amuse ensemble. Commencez par quelques kilomètres et augmentez lentement le temps et la distance.

Si cela ne fonctionne pas encore très bien : prenez du recul. Il est important que votre chien vous écoute bien lorsque vous êtes debout et que vous marchez avant de commencer à courir.

Courir sans laisse

La discipline suprême qui consiste à courir ensemble repose sur une relation de confiance à long terme et patiemment construite. Que le chien soit en laisse ou libre, l’attention de votre compagnon à quatre pattes doit toujours être portée sur vous. Après tout, vous devez être sûr que votre compagnon à quatre pattes répond de manière fiable à certains ordres et que son instinct de chasseur ne se manifeste pas soudainement et qu’il ne s’enfuit pas de manière incontrôlée par monts et par vaux. Bien sûr, cela peut arriver à tout moment, même avec les meilleurs d’entre eux.

L’entraînement peut également se faire en marchant en laisse ou librement, avec des changements de direction verbaux et sans commentaires ou des tâches ludiques entre les deux. Lors du dressage en laisse, celle-ci doit toujours être légèrement détendue.

Courir avec un harnais pour chien pour faciliter sa course

Les meilleurs conseils pour courir avec un chien

  • Pour votre tour de jogging, choisissez de préférence des itinéraires de course avec un sol souple : Cela protège les articulations de votre chien ainsi que les vôtres.
  • Hydratez votre chien : si vous courez sur de très longues distances et que la température est élevée, il est bon de faire une pause pour vous hydrater (pensez-y lorsque vous planifiez votre itinéraire ou emportez de l’eau si nécessaire).
  • Il n’est pas bon de courir l’estomac plein : veillez à ce que votre chien ait une pause d’environ 2 heures entre le moment où il mange et celui où il court pendant la journée ou le soir. Il n’y a rien de mal à faire une petite course matinale à jeun. S’il court l’estomac plein, il y a un risque de gastrite.
  • Félicitations : lorsque vous courez, donnez des félicitations verbales plutôt que des friandises pour éviter le risque d’ingestion.
  • Vérifiez et entretenez régulièrement les coussinets des pattes de votre chien : courir sur des routes asphaltées ou gravillonnées peut provoquer des ampoules ou des fissures. Protégez les coussinets de votre chien avec des pommades ou des crèmes !
  • Courir ensemble est un travail d’équipe : même si vous êtes le « patron », vous et votre chien devez faire attention à votre vitesse de course. En général, chaque chien a une vitesse de trot préférée. 
  • Si vous allez courir sans laisse, prévoyez un moment « à part » pour que votre chien puisse renifler ou faire ses besoins. Sinon, il sera tiraillé entre vous et son activité naturelle et sera bousculé. Le jogging doit être relaxant et agréable pour vous deux.

En règle générale, faire ses besoins avant de courir.

  • Choisissez des moments de la journée pour le jogging avec des températures agréables (de préférence entre -5°C et 15°C).

Choisir le bon rythme pour faire du jogging avec un chien

En principe, c’est le propriétaire du chien qui détermine à la fois le parcours et le rythme lorsqu’il fait du jogging avec son chien. Un chien bien éduqué s’y tiendra également. Au début, cependant, vous devriez commencer à un rythme de trot lent. Les chiens s’adapteront progressivement et automatiquement au rythme d’accompagnement approprié. Comme votre chien a également une allure de trot préférée, essayez de trouver un bon compromis entre votre allure et la sienne au début.

Jogging avec une laisse pour chien – le bon harnais

La laisse pour chien idéale pour le jogging est un harnais de poitrine confortable avec une longue laisse et une bande élastique amortissante à l’extrémité. La laisse peut avoir une longueur de 1,5 à 2 mètres. Si la laisse est attachée autour de la taille, elle permet au coureur une liberté permanente des mains et des bras pour un mouvement ergonomique du haut du corps.