Le comportement des lapin est discret mais existe bien !

Langage corporel des lapins : ils ne sont pas aussi silencieux que vous le pensez !

Les Léporidés sont des animaux relativement silencieux – et pourtant ils parlent sans cesse. Pour ce faire, ils utilisent leur langage de lapin, qui est principalement physique. Les quelques sons qu’ils émettent et les diverses activités auxquelles ils se livrent font également partie de leur comportement de lapin. Aujourd’hui, vous pouvez découvrir ce que ces adorables petits animaux veulent dire à leurs propriétaires ou à leurs congénères par leur langage corporel.

Le langage corporel des lapins

Oreilles, yeux, queue et bouche : tout le corps du lapin nous parle. Examinons-le en détail.

La position des oreilles

Malheureusement, les lapins à oreilles tombantes ne peuvent pas utiliser ce moyen de communication ; ils ne peuvent bouger leurs cuillères que de manière très limitée. Chez les animaux à oreilles dressées, en revanche, les cuillères en disent long :

  • Oreilles dressées : C’est la position normale des oreilles du lapin.
  • Oreilles en arrière : Si les petits animaux mettent leurs oreilles, ils montrent qu’ils sont complètement détendus. En mettant leurs oreilles, ils prouvent qu’ils font confiance à leur environnement, car ils ne sont pas aussi alertes qu’ils le seraient avec leurs oreilles dressées. Souvent, ces oreilles peuvent être observées pendant la somnolence ou le sommeil. Attention : Les oreilles sont également couchées en arrière lorsqu’elles sont effrayées. Veuillez prêter attention au reste du langage corporel : si l’animal montre des yeux grands ouverts et appuie éventuellement son corps à plat sur le sol, il a très peur.
  • Oreilles en mouvement : Pour pouvoir mieux percevoir les sons et, par exemple, savoir d’où vient le danger, les lapins peuvent tourner leurs oreilles de manière flexible dans toutes les directions. En tant qu’humain, vous pouvez observer où se trouve l’attention de l’animal à ce moment-là, car les oreilles sont tournées dans la direction correspondante.
  • Les oreilles sont inclinées vers l’avant : Encore une fois, c’est une question d’attention. Si le lapin a découvert quelque chose qui l’intéresse, il se tourne vers l’objet avec les oreilles inclinées vers l’avant.

Les yeux

Un lapin dont le regard est clair et dont les yeux sont ouverts, mais non ouverts, présente un comportement tout à fait normal. Ils sont détendus et regardent normalement le monde. La grande peur, en revanche, s’exprime par des yeux grands ouverts. Si les lapins tombent en paralysie de peur, par exemple parce qu’ils ont été ramassés, on peut souvent voir ces yeux grands ouverts.

La membrane nictitante, la troisième paupière, est toujours visible chez certains animaux en raison de leur race, par exemple chez le Géant d’Allemagne. La membrane nictitante peut simplement apparaître sans qu’il y ait lieu de s’inquiéter. Parfois, cependant, une membrane nictitante saillante indique également que quelque chose ne va pas, que le lapin ne se sent pas bien. Là encore, il est important d’examiner le reste du langage corporel du lapin et de ne tirer des conclusions qu’ensuite.

Les yeux fermés peuvent également avoir plusieurs raisons. La meilleure raison est que le lapin est détendu et assoupi et qu’il ferme un peu ou même complètement les yeux (les lapins dorment généralement les yeux ouverts). Cependant, le lapin peut aussi être perturbé par la lumière du soleil ou un vent fort et fermer les yeux en réaction. En revanche, si un seul des yeux est fermé de façon répétée ou continue, il faut consulter un vétérinaire. Il peut y avoir des corps étrangers dans l’œil ou une autre maladie.

Deux lapins étant peut-être en train de communiquer.

La fleur

La queue du lapin est également appelée la fleur. Cette partie du corps sert à l’équilibre, mais elle est aussi un baromètre de l’humeur. Lorsque l’animal est détendu, la fleur repose librement sur l’arrière-train. Les animaux endormis, quant à eux, tendent souvent leurs pattes arrière et leur queue.

Si le lapin est excité, il lève la queue. Il peut y avoir différentes raisons à cela : Si les lapins se courtisent, sont en position d’attaque ou montrent de l’insécurité, ils lèvent la queue, par exemple.

Si le lapin agite la fleur, cela indique une certaine excitation. Il peut s’agir d’une excitation positive ou négative : S’il y a de la nourriture ou pour d’autres raisons, la trémie laisse sa fleur s’agiter. En revanche, si la fleur est relevée à l’arrière, cela indique une excitation beaucoup plus forte.

La bouche

Si l’animal montre la langue et se lèche, il s’occupe de son hygiène personnelle. Même si le lapin vient de manger quelque chose, il peut se lécher la bouche. Toutefois, si vous observez ce phénomène plus souvent, veuillez consulter un vétérinaire. Cela peut également être le signe de problèmes dentaires.

Le léchage est également un moyen pour le lapin de montrer son affection : S’il lèche un autre lapin ou une main humaine, vous pouvez vous estimer heureux !

Les lapins qui baillent peuvent indiquer qu’ils sont fatigués. Cependant, ils bâillent également lorsqu’ils commencent une nouvelle activité. En outre, le bâillement peut être une action dite de saut. Par exemple, si le lapin ne sait pas s’il doit fuir ou rester, il baillera pour se calmer et se décider ensuite.

Interpréter correctement le comportement des lapins

Les lapins peuvent avoir un comportement qui fait naître des points d’interrogation dans nos esprits. Certains vont faire beaucoup de bruit la nuit, d’autres semblent être en gestation ou qui le sont réellement s’arrachent les poils – ceci afin de construire un nid. Comme le poil se détache de toute façon à cause du stress, cela ne fait pas de mal à l’animal. Néanmoins, gardez un œil sur ce comportement, car il peut également indiquer des troubles du comportement. Si l’épilation se transforme en automutilation ou si les partenaires sont toilettés jusqu’à ce qu’ils n’aient plus de poils, il s’agit de troubles du comportement qui doivent être traités.

Il n’est pas rare que les lapins manifestent de l’agressivité dans différentes directions (objets, congénères, etc.). Avec les animaux dominants, c’est très clair : ils veulent faire comprendre au sein de la hiérarchie qu’ils sont le chef. Si les poursuites et les morsures restent dans les limites de la normale, les propriétaires n’ont pas besoin d’intervenir. Toutefois, si les lapins sont extrêmement retors, s’il y a des blessures graves, le propriétaire doit intervenir.

L’agression peut également se produire pour défendre le territoire. Cependant, des conditions de logement défavorables ainsi que des maladies favorisent également les comportements agressifs.

Si un lapin ne peut pas se sauver en fuyant, mais qu’il est complètement à la merci d’une situation, il se poussera sur le ventre. Les yeux grands ouverts montrent à quel point la peur est grande dans de telles situations.

Les excréments

Les animaux ont généralement une vision différente de ce qu’ils laissent derrière eux que nous, les humains. C’est également vrai pour les lapins. Tout propriétaire a certainement observé comment les lapins pulvérisent leur urine. Cela sert à marquer les environs. Ce comportement est fréquent, surtout chez les mâles non stérilisés. Cependant, les jets d’urine peuvent également se produire lorsque le lapin se sent mal à l’aise.