Un joli hamster dans un jardin

NAC ou Nouveaux Animaux de compagnie, lesquels adopter ?

Depuis déjà quelques années, les NAC connaissent leur cote de popularité. Bien qu’ils ne soient pas toujours faciles à élever, ils sont de plus en plus prisés pour de nombreuses raisons. Envie d’exotisme ? Besoin d’originalité ? On reconnaît qu’il y en a qui sont vraiment très attirants. Lesquels adopter ?

Le Hamster doré, un rongeur tout mignon

Le Hamster doré est un petit rongeur qui vient tout droit de Syrie et de Turquie. Il figure dans la catégorie d’espèce de hamsters en captivité parmi les plus prisés à travers le monde. Dans son habitat naturel, il vit dans le désert. Il est souvent solitaire à l’exception des périodes de reproduction.

Pour mieux l’élever, il est essentiel de respecter son bien-être. Quand il est déjà dans son nid, il est préférable de ne pas le déranger. Quand il n’en exprime pas le besoin, on ne doit pas le caresser ni le prendre dans nos bras. Comme il peut s’occuper de lui tout seul, il n’est pas nécessaire de se charger de son toilettage. En revanche, vous devez régulièrement nettoyer sa cage.

La mygale mexicaine, une araignée très intéressante

Si pour d’autres l’araignée fait partie d’une phobie, elle reste une admiration pour d’autres, en particulier la mygale mexicaine. Bonne nouvelle, il est désormais possible de la domestiquer. Elle possède notamment de magnifiques couleurs qui la rendent parfaitement attrayante. Elle a des teintes noires ornées de bandes de poils corail au niveau des pattes et du céphalothorax.

A Lire aussi  Comment choisir ses aliments pour cheval ?

Elle mesure environ 5 à 6 cm avec des pattes étendues pouvant aller jusqu’à 15 cm. Lorsqu’elle est en captivité, elle est tout à fait docile. Néanmoins, il convient de se méfier de ses poils urticants. Elle reste essentiellement active la nuit.

Les fourmis, un des insectes dotés d’une organisation unique

Nous le savons tous, la fourmi est une adepte de la vie en société. Une des raisons qui nous poussent de plus en plus à les élever. Intéressants à contempler, les fourmis répondent à un très haut niveau d’organisation. Chaque caste remplit son rôle pour faire développer la communauté et l’agrandir.

Pour réussir son élevage, il est conseillé de se procurer d’un kit débutant élevage fourmis. D’autres espèces sont également plus robustes que d’autres. N’hésitez pas à demander les recommandations de votre animalerie pour vous fixer. Pour le confort des fourmis, il leur faudrait une fourmilière. Elles sont généralement omnivores.

Le cacatoès à huppe jaune, un animal de compagnie très convoité

Dans un dialecte des Philippines, « kakatua » veut dire vieille corneille bien que la ressemblance des deux animaux n’ait rien d’évident. Il s’agit d’un oiseau doté d’un plumage exceptionnel et qui est un animal très recherché. Son espèce n’est pas en danger, néanmoins elle est protégée. Il peut donc coûter relativement cher. Vous devez prévoir entre 1 000 et 2 000 euros.

Pour l’élever chez vous, il vous faudra fournir une grande volière. Comme il mesure entre 45 et 50 cm, il en a besoin pour mieux se développer. Il pèse environ 800 à 900 g. Pour le nourrir, vous pouvez essentiellement lui fournir des baies, des racines, des baies ou des graines.

A Lire aussi  Comment choisir ses aliments pour cheval ?

Le fennec, un animal doté d’une longévité exceptionnelle

On connaît aussi le fennec par renard des sables ou bien encore renard des sables du Sahara. Il s’agit d’un redoutable chasseur dont il faut se méfier derrière son allure toute mignonne. Cependant, il peut parfaitement vivre sans aucun problème dans un habitat artificiel. Il faut pour cela veiller à ce que la température n’y soit pas moins de 20°C.

La longévité du fennec peut dépasser plus de 10 ans. Sa saisie in situ, c’est-à-dire, dans son milieu naturel, est désormais interdite. Pour vous en procurer, vous pouvez avoir recours aux reproductions de ceux déjà en captivité.

Le diamant mandarin, un oiseau originaire d’Australie

Le diamant mandarin est particulièrement charmant, c’est une évidence. De plus, il n’a pas vraiment besoin d’une très grande cage. Son nom diamant mandarin peut porter à confusion. Il ne vient effectivement pas de Chine, mais d’Australie. Il fait partie des plus belles espèces d’oiseaux à élever en volière.

Vous pouvez en trouver en une variété de couleurs. Il peut vivre en captivité jusqu’à 5 à 7 ans. Très sociables, ils préfèrent vivre en société qu’être seuls. Un détail dont vous devez tenir compte si vous voulez assurer son bien-être. Il aurait aussi besoin d’une petite baignoire, car il apprécie se baigner.

Retour haut de page